IACL-AIDC.ORG

The International Association of Constitutional Law || l'Association Internationale de Droit Constitutionnel

blog 23

Appels à contribution: Conférence portant sur le droit, la culture, le constitutionalisme et la gouvernance
Cape Town, 10 - 11 décembre 2010

La Faculté de Droit de l’Université de La Trobe organisera une conférence de deux jours les 10 et 11 décembre à Cape Town en Afrique du Sud. La conférence sera conjointement abritée par l’Université de Cape Town et L’Université de Stellenbosch.

Le Pr. Chanock fait partie des éminents universitaires en droit coutumier Africain, surtout en matière dufondement historique du système juridique Sud-Africain. Ses connaissances ont été largement citées et saluées. Il est sans doute le plus important historien du droit de l’Afrique du Sud. Au cours de sa brillante carrière et dans ses travaux, il a exploré les thèmes suivants :

  • la confection du droit coutumier dans les processus du gouvernement colonial et les modifications économiques entrainés par le colonialisme et leur héritage ;
  • l’évolution du droit coutumier entant que dialogue entre le gouvernement colonial et les sujets africains ;
  • la confection de la culture juridique Sud-Africaine par les blancs sans un tel dialogue et entant qu’un concept opposé, un ordre aux lois occidentales civilisées ;
  • Le pilier du droit coutumier sud-africain, à savoir l’assujettissement entre les sexes et l’inégalité, qui soulève plusieurs questions importantes tant pour l’Afrique du Sud que pour le continent sur comment le droit peut êtreAfricanisé et démocratisé sur la base d’une nouvelle égalité entre les sexes ;
  • les rôleséventuelsdu droit coutumier dans les états faibles;
  • Les éventuels rôles du droit coutumier dans la gouvernance de la durabilité et le mauvais usage du terme traditionnel dans ‘connaissances traditionnelles’dans les débats sur la propriété intellectuelle ;
  • A quoi ressemblerait un nouveau formalisme juridique dans un Etat démocratique (en l’absence de la domination des experts en droit), y compris une critique du fétichisme des chartes de droits et l’idée selon laquelle les juges peuvent non seulement se prononcer sur les questions politiques mais peuvent aider les états à gouverner ;
  • Le droit foncier et les droits fonciers.

La première journée de la conférence portera sur l’histoire juridique, le constitutionalisme, le droit des peuples autochtones, le droit et la culture, et les droits fonciers. Le deuxième jour, la conférenceexaminera les aspects de la théorie juridique et les pratiques de droit, pour explorer comment le constitutionalisme fait progresser les pratiques juridiques et le grand projet d’accès a la justice.

En examinant la théorie juridique, les questions juridiques et constitutionnelles contemporaines, la conférence examinera comment la transformation constitutionnelle, en dépit des empêchements historiques, peut éventuellement faciliter les pratiques politiques créatives qui intéressent les groupes civils et les citoyens individuels dans la recherche de la justice et l’équité.

L’honorable Pius Lang, ancien Président de la Cour Constitutionnelle d’Afrique du Sud, donnera l’allocution principale.

Ceux qui sont intéressés à faire des interventions sont priés d’envoyer un résumé de 500 mots avant le le 1 juin au Pr. Penelope Andrews à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. le financement pour la conférence est limité et nous espérons que la plupart des participants obtiendront du financement de leurs propres institutions. Veuillez indiquer sur votre proposition de communication si vous croyez pouvoir trouver des fonds. Les lettres d’invitation vous seront expédiés des que les participants auront été sélectionnés et le programme finalisé.